Un Naruto à la française?

Last LastMan2

Pour ceux qui ne connaissent pas (quatrième de couverture):

Tome 1: « Le jeu Adrian Velba est heureux. Après avoir travaillé dur toute l’année dans l’école de combat de Maître Jansen, il va enfin pouvoir participer, pour la première fois de sa vie, au grand tournoi annuel parrainé pas le roi Virgil et la reine Efira. Même son partenaire – le chétif Vlad, un piètre combattant – ne parvient pas à limiter son enthousiasme. Hélas, à quelques heures de la clôture des candidatures, Vlad déclare forfait, malade. Le coup est terrible pour Adrian, car il faut être deux pour s’inscrire au tournoi. Echec sans appel? Non, car in extremis surgit un grand gaillard que personne n’a jamais vu en ville, Richard Aldana… »

Tome 2: ATTENTION SPOILER!!! « Lancé au cours du tome 1 de Last Man, le grand tournoi annuel parrainé pas le roi Virgil et la reine Efira se poursuit. Contre toute attente, le duo improbable formé par Adrian Velba, 8 ans, et Richard Aldana, grand costaud surgi de nulle part, déjoue tous les pronostics. Les deux comparses se voient qualifier pour la grande finale, qui les opposera au tandem unissant Lord Ignacio Cudna et le terrible Cristo Canyon, invaincu depuis des années… »

Ma note: 10 /10

Mon avis: Bon d’accord, je suis vendue à Bastien Vivès. J’adore son dessin simple et épuré. Et je suis vendue aux mangas de toutes sortes (Shônen, Seinen, Shojo….). Alors lorsque Bastien Vivès s’est associé avec Balak et Sanlaville pour créer un manga à la française j’ai foncé. Et je n’ai vraiment pas été déçue. L’histoire est loufoque et improbable mais c’est un pur bonheur. Attention toutefois, ce manga est clairement destiné à un public adulte car il y a quelques scènes un très osées 🙂 Certes, ça parle d’un tournoi d’arts martiaux mais, le tournoi est seulement l’excuse à la mise en route d’une intrigue plus poussée qui mélange notre monde actuel avec celui dans lequel vit Adrien Velba. A lire de toute urgence si vous aimez tout cela 🙂

Extrait de la page 100:

 Tome 1: « Bon, assez rigolé. – Adrien attention! »

Tome 2: « Hé bien! Vous êtes entreprenante! »