Ode à la nature 2/52

arbre

new pas

Pour ceux qui ne connaissent pas (quatrième de couverture): 

« On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines. Je suis tombé au lever du jour.

Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois?

Balloté entre les secrets de mon passé et le rebondissement du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis. Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé? « 

Ma note: 8/10

Mon avis: Quand un arbre de 300 ans nous fait partager son histoire c’est forcément émouvant. Quand il nous parle de notre avenir c’est un peu inquiétant. L’originalité de Van Cauwelaert est de retour, on ne peut s’empêcher de se demander tout au long du livre si notre évolution ne nous a pas coupé de nos échanges avec la nature qui nous entoure. Ce fut pour moi un vrai délice, un pur moment de détente.

Publicités

Une réflexion sur “Ode à la nature 2/52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s